Couple qui déménage

Déménager dans un nouvel endroit peut être exaltant pour certaines personnes, mais peut aussi être accablant pour d’autres. Même si vous êtes généralement une personne plutôt positive, vous pouvez ressentir un stress intense avant et pendant votre prochain grand déménagement, et il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela peut arriver. Vous pouvez ressentir de l’anxiété à l’idée d’un nouvel emploi, d’un lieu et d’une culture inconnus, ou d’un aménagement de la maison qui ne vous est pas familier. Et déménager peut coûter cher. Vous aurez besoin d’argent pour acheter un nouvel appartement ou une nouvelle maison et couvrir les frais d’emménagement dans votre nouveau logement.

Même le processus de déménagement peut être source de stress. La planification et l’emballage vous privent du temps de détente dont vous avez tant besoin après le travail. En même temps, c’est physiquement fatigant.

Ces problèmes peuvent entraîner un stress mental et physique, mais même s’il s’agit d’une période difficile dans votre vie, cette période ouvre également des portes à de nouveaux aspects comme de nouveaux amis et de nouvelles opportunités. En vous souvenant de cela tout en gérant votre stress, vous pourrez atteindre la prochaine phase de votre vie. Dans cet article, nous passons en revue quelques raisons du stress lié au déménagement et les moyens de les minimiser.

Ce n’est pas facile de fermer la porte… sur son passé.

Déménager, c’est perdre ses repères, quitter le cocon réconfortant dans lequel on se sentait bien, apprendre à connaître ses voisins, créer des souvenirs. Inévitablement, il y a une déstabilisation : il faut déconstruire un lieu pour en reconstruire un autre. Lorsque tout est vidé, que les choses sont mises dans des cartons, il y a un moment de vide, de latence, dans lequel on peut se sentir complètement démuni, sans abri, sans matrice, sans couverture protectrice. Le déménagement nous ramène à la séparation dans nos vies et parfois même réactive la séparation initiale, celle de notre naissance. Le déménagement résonne différemment selon l’histoire de chacun : quelqu’un peut avoir connu dans son enfance des changements très fréquents ou des périodes de séparation pendant lesquelles il s’est confié à des proches, un autre peut avoir hérité d’une histoire familiale marquée par les déplacements et les déracinements.

Ce qui peut aider : être gentil avec soi-même. Reconnaître la douleur permet à la personne de la surmonter, alors que si elle la nie, elle risque de la refouler et de connaître une dépression plus sévère quelques mois après le déménagement.

 

Il est douloureux de donner les clés à des étrangers

La recherche d’un nouveau logement implique souvent la vente du logement actuel. Puis la ronde des agences commence et avec elle un cortège de visiteurs plus ou moins délicats. Dans les émissions télévisées à succès telles que “Recherche appartement ou maison” ou “Maison à vendre”, leurs commentaires parfois malicieux nous font sourire. Mais lorsqu’ils critiquent la décoration de notre salon ou de notre chambre, il est plus difficile de s’en remettre. “C’est trop cher pour ce que c’est” “C’est trop cher ! “Si on l’achète, on doit vraiment tout casser…” On entend souvent des phrases assez désobligeantes. Il faut s’y préparer, car cela peut faire vibrer une corde narcissique très profonde chez certaines personnes. C’est comme si quelqu’un déterrait toute sa vie passée, avec un énorme manque de respect pour tout ce qu’il a vécu dans cet endroit au fil des ans.

Ce qui peut aider : Prenez les choses avec humour. Vous n’avez tout simplement pas les mêmes goûts que vos visiteurs, qui pourraient probablement faire preuve d’un peu plus de retenue. Essayez également d’encombrer votre appartement autant que possible pour qu’il puisse s’y reconnaître : si vous laissez traîner vos affaires lors de leur visite, c’est peut-être vous qui ne voulez pas partir et qui essayez inconsciemment de montrer que vous vous sentez encore chez vous.

Peur du vide et trop d’émotions !

Partir signifie faire ses bagages. Faire le tri parmi les objets, documents, livres, etc. accumulés au fil des ans et choisir ce que nous emporterons avec nous et ce dont nous nous séparerons pour toujours n’est pas une tâche facile. “Trier les jouets des enfants, retrouver leurs vieux bulletins de notes, les photos des vacances en famille, les cartes postales que nous avons reçues au fil des ans……. Plus on vieillit, plus le déménagement est souvent difficile. À trente ou quarante ans, c’est une réaction à un élan de vie, à des projets excitants que l’on attend parfois depuis l’enfance : on se donne souvent plus de liberté parce qu’on a été promu ou parce qu’on a des enfants. À l’âge de 60 ans, déménager devient souvent plus un combat qu’un choix, généralement vers un logement plus petit. Les enfants sont partis, la retraite nous prive de notre budget, ou au lieu d’une maison avec des escaliers, nous cherchons un appartement de plain-pied : cela aussi nous oblige à nous rendre compte que nous vieillissons et à regretter notre jeunesse perdue…”.

Ce qui peut vous aider : Si vous devez vous débarrasser de meubles ou de bibelots de famille par manque de place, parlez-en à vos enfants et à vos proches. Par exemple, envoyez-leur une liste de ce que vous souhaitez donner et laissez-les choisir eux-mêmes, sans leur mettre la pression. Essayez de voir les choses sous un angle positif : vous déménagerez peut-être dans une maison plus modeste, mais votre situation financière sera meilleure, vous pourrez dépenser votre argent différemment. C’est aussi l’occasion de vous prouver que vous pouvez encore vous adapter et vous réinventer.

Une occasion de crocheter toutes les serrures ?

Déménager peut être un nouveau départ, même à la retraite : 31 % des travailleurs envisagent de déménager lorsqu’ils cessent de travailler. Faire le vide, s’éclaircir – c’est aussi se laisser aller à ouvrir un nouveau chapitre de sa vie, se libérer de certains carcans du passé. Certains s’exilent au soleil pour profiter d’une meilleure qualité de vie, ou reviennent au pays pour redécouvrir leurs racines ; d’autres se rapprochent de leurs enfants, heureux d’avoir enfin le temps de profiter de leurs petits-enfants…..Il est important de s’assurer que les enfants sont d’accord avec le déménagement. Mais ils ne décident pas : parfois, ils demandent à leurs parents de les rejoindre à quelques centaines de kilomètres de là pour pouvoir s’asseoir plus souvent avec leurs enfants. L’essentiel est de ne pas vous aliéner, d’être conscient de vos désirs et de ce que vous voulez faire de votre pension.

Ce qui peut vous aider : Faites une liste de vos projets et de vos priorités afin de pouvoir choisir votre nouveau logement en conséquence. Si vous déménagez en couple, vous aurez peut-être besoin d’une pièce, même modeste, pour vos loisirs, d’une chambre d’amis pour accueillir plus souvent vos petits-enfants, d’un jardin ou d’un balcon pour jardiner……. Le déménagement peut aussi être une opportunité : aménager un nouvel espace signifie aussi se lancer dans une nouvelle vie et laisser derrière soi les carcans du passé.

N’oubliez pas qu’un nouveau lieu de résidence apporte des avantages !

Bien qu’un déménagement puisse être stressant, il vous expose à de nouvelles personnes et à de nouveaux environnements que vous n’aviez pas dans votre vie antérieure. Vous pouvez profiter de nouvelles expériences et de nouvelles façons de penser et explorer de nouveaux endroits, ce qui peut tous apporter un plus à votre vie.

Vous aimez le ski, mais votre maison actuelle est en Floride ? Vous aimez les musées, mais il y en a peu dans votre ville actuelle ? Vous aimez les gens, mais vous vivez dans une petite ville ? Avez-vous simplement besoin de faire table rase du passé ? Pensez à tout ce que vous voulez et à la façon dont ce nouveau lieu de résidence vous permettra de le réaliser.

Dites au revoir à votre ancienne vie et bonjour à la création de nouveaux souvenirs.
Lorsqu’on déménage, il est normal de se sentir sentimental par rapport au passé ; cependant, dire au revoir à son ancienne vie et bonjour à de nouveaux souvenirs place votre nouvelle vie dans un cadre plus positif. Dressez une liste de toutes les bonnes choses de votre ancienne vie, puis dressez une liste des nouvelles expériences que vous espérez tirer de votre nouvelle vie. Les événements stressants sont également liés à la croissance, et c’est une chose positive. Voyez cette période comme une occasion d’apporter plus de plaisir dans votre vie quotidienne et de créer une vie plus confortable grâce à de nouvelles opportunités professionnelles ou à de nouvelles expériences domestiques. En vous concentrant sur les aspects positifs, vous atténuerez bon nombre des émotions négatives que vous ressentez.

Comment aider votre enfant à contrôler son stress

Il se peut que d’autres membres de la famille déménagent avec vous, et qu’ils connaissent les mêmes problèmes. Les enfants ont souvent du mal à s’installer dans de nouveaux lieux, alors prêtez attention au comportement de votre enfant. S’il ne se comporte pas comme d’habitude, il se peut qu’il ressente un stress sous-jacent.

Bon nombre des stratégies énumérées ci-dessus peuvent être utilisées pour traiter le stress chez les enfants. Voici d’autres façons d’aider votre enfant à gérer son stress.

Encouragez votre enfant à vous parler et à exprimer ses sentiments. S’il a des difficultés, vous pouvez également demander l’aide d’un professionnel spécialisé dans la santé des enfants.
Aidez-le à développer une technique de relaxation. Oui, même la méditation peut fonctionner pour les enfants. De nombreuses écoles primaires l’utilisent même.
Aidez-les à considérer que bouger est un plaisir. C’est l’occasion pour votre enfant de construire une nouvelle histoire de vie passionnante. C’est une période de nouvelles possibilités.
Réduisez le négativisme ambiant de la famille, des amis et des médias. Le déménagement peut être un moment difficile pour les enfants, mais si votre enfant est confronté à des problèmes supplémentaires en marge du déménagement, cela ne fait qu’aggraver les situations stressantes.
Réduisez l’exposition à la violence ou à d’autres images nuisibles.
Donnez-vous suffisamment de temps pour préparer les articles essentiels et faire des plans de voyage.
Dans la mesure du possible, donnez-vous suffisamment de temps pour emballer vos articles essentiels et faire vos plans de voyage. Vous serez surpris de constater à quel point cette stratégie réduit le stress que vous éprouvez avant le déménagement.