Financièrement, il n’est pas si simple de déménager. Dans certains cas, l’État alloue une prime de déménagement pour aider les personnes, surtout les ménages, via la sécurité sociale agricole ou la Caisse d’allocations familiales. Cette prime représente les dépenses réelles qui servent pour le déménagement. Toutefois, Il faut qu’un certain nombre de conditions soient remplies avant d’aspirer à une prime de déménagement. Voici ci dessous, les différentes primes de déménagement auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre situation.

1) La prime de déménagement de Pôle Emploi

Lorsque vous cherchez un emploi, suivez une formation ou signez un contrat subventionné, vous devez parfois déménager, ou du moins vous déplacer. Anciennement appelée “prime de déménagement”, la nouvelle appellation “aide de mobilité” peut être accordée par Pôle Emploi. Elle est destinée à couvrir les frais de logement, de transport et de nourriture liés à la recherche d’emploi.

Pour en bénéficier, vous devez être inscrit comme demandeur d’emploi dans les catégories 1, 2, 3, 4 ou 5. De plus vous ne devez pas percevoir d’allocation de chômage ou une allocation inférieure à l’ARE (Aide au retour à l’emploi).

Pour avoir droit aux prestations, vous devez remplir un certain nombre de conditions :
L’emploi doit être un contrat à durée déterminée, un contrat à durée indéterminée ou un contrat de travail temporaire de 3 mois minimum.
Si la bourse de mobilité fait partie d’un cursus d’études, elle doit être financée en partie par pôle emploi.
Les lieux où vous devez vous rendre doivent se trouver à au moins 2 heures de votre lieu de résidence ou à 60 km.
Ces subventions peuvent aller jusqu’à 5 000 euros par an, alors renseignez-vous !
Pour bénéficier de l’allocation de déménagement, nous vous recommandons de prendre rendez-vous auprès de l’agence pour l’emploi la plus proche de chez vous. Là-bas, l’on vous expliquera la marche à suivre et où vous aurez la possibilité de remplir les formulaires. Une fois votre prime reçu, vous vous demandez certainement comment louer un camion de déménagement.

A lire aussi :  La procédure pour obtenir la prime de déménagement

2) Les primes de déménagement prévu par la convention collective

Les délégués syndicaux négocient la convention collective de chaque entreprise  avec l’employeur. Cela permet d’adapter les règles du Code du travail aux particularités et aux besoins de l’entreprise.
La convention collective de votre entreprise est donc unique et prévoit très souvent des avantages spécifiques pour les salariés : congés supplémentaires, mariage, maternité ou… indemnité de déménagement.
Que vous déménagiez en raison d’une mutation interne proposée par votre entreprise ou que vous déménagiez simplement sans aucun lien avec votre emploi, vous avez droit à diverses primes de déménagement.
Pour vous donner un exemple : les primes de déménagement peuvent atteindre 1 500 euros dans certaines entreprises.

3) Prime de déménagement de la CAF

Votre famille s’agrandit et votre maison devient trop petite ? Si vous déménagez pour agrandir votre famille, vous pouvez bénéficier de l’allocation de déménagement de la CAF , mais vous devez remplir plusieurs conditions pour cela :

Vous devez être éligible à l’APL ou à l’AFL (allocation de logement à caractère familial).
Etre membre d’une “famille nombreuse”, c’est-à-dire avoir au moins 3 enfants à charge.
Vous devez déménager entre “le premier jour du mois civil suivant la fin du troisième mois de votre grossesse et le dernier jour du mois précédant le deuxième jour de la naissance de votre dernier enfant”. Ainsi, par exemple, si la fin du troisième mois de votre troisième enfant est en mars et que votre troisième enfant naît en septembre, devez-vous déménager entre le 1er avril de cette année et le 31 août, juste avant le deuxième anniversaire de l’enfant ? Ce n’est pas facile.
En outre, vous devez présenter votre demande dans les six mois suivant le déménagement.
La prime est de 974,90 s’il y a 3 enfants à charge dans la famille, et ensuite vous pouvez obtenir 81,24 pour chaque enfant supplémentaire.
Méfiez-vous de l’accumulation des bonus. Si vous recevez l’une des deux premières allocations d’exclusion, vous devez en informer la CAF.

A lire aussi :  Les conditions d'obtention de la prime de déménagement

4 – Aide sociale au déménagement

C’est en fonction de la situation familiale et des ressources du ménage que cette aide est apportée.
Vous pouvez demander une aide au déménagement auprès de plusieurs organismes.
La mairie ou le centre communal d’action sociale (CCAS) dont vous dépendez.
Vous pouvez obtenir une aide de la mairie ou faire une demande d’aide auprès du fonds de solidarité logement du conseil régional.
Les conditions pour en bénéficier sont strictes et dépendent du département concerné.
Il est important de noter que cette aide n’a pas pour but de vous procurer un deuxième “happy meal”. L’aide au FSL est destinée uniquement  aux personnes sans abri, menacées d’expulsion ou vivant dans des logements insalubres.